Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
@ssociation le Mat Drôme

@ssociation le Mat Drôme

Développement du lien social et agriculture urbaine dans un quartier sensible à Valence

Mat'soutien : Meriem Fradj et Le Mat Drôme à l'Institut (2010)

La Fondation Yves Rocher organise chaque année le Prix Terre de Femmes
elle reçoit de nombreux projets de femmes du monde entier qui agissent pour l'environnement
plaquette terre de femmes0003 A l'occasion de la Journée internationale des femmes du 8 mars 2010,


l'association Le Mat (membre du réseau des Jardins Partagés de Rhône-Alpes)
a été récompensée au travers de l'engagement de sa Présidente Meriem FRADJ


pour le projet de développement des jardins de l'Oasis Rigaud à Valence le haut.


Coup de projecteur sur un groupe d’habitants œuvrant au développement

de jardins urbains au bénéfice des habitants et de la biodiversité
pour une meilleure qualité de vie dans un quartier urbain sensible.

 

La séance du 8 mars 2010 réunie à l’Institut de France à l’occasion du Centenaire de la Journée internationale des Femmes était présidée par Gabriel De Broglie, Chancelier de l’Institut, Jacques Rocher, Président de la Fondation Yves Rocher, et Mme Bastid-Bruguière, Académicienne et Présidente du jury du Prix Terre de Femmes.

 

Les prix sont attribués après sélection de plus de 600 projets réalisés dans le monde entier et présentés par des candidates représentantes de 15 pays actuellement, ils récompensent l'engagement des femmes au travers de projets exemplaires en matière d'environnement et de solidarité.

3 Lauréates Prix Terre de Femmes

 

Hormis le Prix International qui culmine au dessus de l’ensemble des actions remarquables valorisées (Association Pro-Mont-Blanc projet transnational pour le classement au Patrimoine mondial de l'Humanité du Mont-Blanc), le Prix France est celui le plus disputé avec une sélection très difficile du fait du grand nombre de dossiers déposés. A l’issue des travaux des jurys, les 3 lauréates ont cette année fait l’unanimité par la qualité des projets et de l’engagement remarquable qu’elles montrent en faveur de l’environnement et de la solidarité dans leur territoire d’intervention.

 

 

Le Prix France est décerné en fonction de la nationalité des candidates, mais le projet est délocalisable comme le montre la lauréate n°1 qui développe la culture de la spiruline et la formation des populations au Burkina-Faso, et la n°3 qui pilote au Mali la production de noix de karité et la plantation d’arbres originaires de l’Himalaya pour venir en aide aux villageois.

 

Lauréates 

Meriem Fradj (à droite) avec Violaine lauréate du prix France et la lauréate du Québec

 

Dans ce contexte, Meriem FRADJ, Présidente de l’Association Le Mat Drôme, est la seule lauréate à présenter une action réalisée sur le territoire français. Ce projet exemplaire a la particularité de se dérouler sur le temps long et d’associer les habitants d’un quartier défavorisé de Valence dans la Drôme pour l’amélioration de leur cadre de vie et de la qualité du lien social. Le coup de projecteur qui est mis cette année sur les activités du groupe d’habitants mené par sa présidente emblématique tient au défi du développement accéléré de jardins urbains au bénéfice des habitants et de la biodiversité pour une meilleure qualité de vie dans un quartier urbain difficile. Il s’agirait d’une opération de grignotage raisonné et progressif du béton avec l’implantation de jardins en pied d’immeubles, véritables espaces paysagers et vivriers partagés.

 

Engagée depuis 1999 dans la création de jardins urbains, l’association Le Mat, après l’ouverture d’un premier espace de 3.600 m² quatre ans plus tard, espère pouvoir proposer, d’ici à 2011, de nouveaux espaces de culture pour tous dans une dynamique d’ouverture aux habitants de Fontbarlettes et d’accès aux pratiques d’écologie humaine et urbaine.  

Photo 118 

 

 

Partager cette page

Repost 0